5 anecdotes tennistiques pour briller en société

Le tennis est un monde à part.

Avec ses stars, son univers, ses coutumes et ses traditions, un novice peut rapidement se perdre dans ce monde un peu bizarre. D’ailleurs, l’histoire du tennis est longue et regorge de petites histoires croustillantes qui ont eu plus ou moins de conséquences.

Les Déchaînés vous en présentent quelques unes à placer lors du changement de côté.

 

5 – Un Wimbledon et puis s’en va

Frank Hadow est un touriste comme un autre venu regarder le célèbre tournoi de Wimbledon à Londres en 1878. Ce sont même ses sœurs qui l’ont incité à venir. L’histoire aurait pu s’arrêter là si Frank, amateur de tennis, ne s’était pas inscrit au tournoi !

Il réussit à se hisser jusqu’en finale grâce à un coup que personne n’utilise : le lob.

La finale du tournoi se dispute donc entre Frank Hadow et Spencer Gore, spécialiste du service volley. Spencer n’a rien pu faire contre les lobs de Frank et perd la finale en 3 sets : 7 – 5 6 – 1 9 – 7 . Suite à quoi Frank Hadow retourna dans sa ville et ne rejouera plus jamais au tennis.

4 – Roy Emerson, lendemain de cuite

Imaginez-vous en modeste joueur de tennis qui réussit à se hisser jusqu’en finale du tournoi de Toronto.

Vous jouerez demain le le match de votre vie mais le dernier obstacle qui se dresse sur votre route est de taille : il s’agit du célèbre champion de tennis Roy Emerson.

Vous préparez au mieux votre finale et vous êtes debout 3 heures avant le début de la rencontre pour vous mettre en condition… et apercevez Roy Emerson, ivre mort, luttant pour rejoindre son lit.

Cette histoire fut vécu par le joueur égyptien Al Shafei en 1964. Il aida Emerson à rejoindre son lit et vit la victoire se dessiner devant lui … Mais c’est bien Emerson qui remporta le trophée avec 2 heures de sommeil, 3 sets à 0.

 

via GIPHY

 

3 – Pete Fischer le coach inconnu

Pete Fischer est le coach qui a formé Sampras de ses 9 à ses 18 ans. Mais avant ça, Fischer ne connaissait  rien au tennis et vivait en tant que pédiatre.

Il remarque le jeune Sampras, alors âgé de 7 ans, alors qu’il joue au tennis dans un parc.

Surdoué, (un Q.I. de 200 selon la légende) Fischer apprend très vite et convainc les parents du jeune Sampras de devenir son coach.

Il oriente Sampras vers un jeu de service volley et un revers à une main. Il invente également la position de service avec les pieds en angle droit pour plus de puissance et de précision.

Leur collaboration s’arrêtera un an avant le premier titre en grand chelem de Sampras et Fischer sera envoyé en prison pour plusieurs années pour abus sexuel. A sa sortie, de nombreux joueurs viendront lui demander conseil.

 

2 – rescapé du Titanic : Richard Norris Williams

Au début du 20ème siècle, Richard Norris WIlliams est un joueur américain très agressif: imbattable dans les bons jours mais capable de perdre contre n’importe qui, il n’a qu’un premier service et toutes ses frappes sont des coups gagnants.

Mais en 1912, Richard a la malchance de se trouver à bord du Titanic. A moitié immergé dans l’eau glacée pendant le naufrage du navire, le médecin qui le prendra en charge lui conseillera  d’amputer une de ses jambes… Il refusera catégoriquement et remportera l’US Open en 1914 et 1916. 

 

1 – Le seul match nul de l’histoire du tennis

Il y a parfois des matchs qu’on n’oublie pas.

C’est le cas de la rencontre, en 1973, entre Denis Naegelen et Nicolas Kelaidis, lors du dernier match de qualification de Roland Garros.

Les deux joueurs sont à égalité parfaite, 1 set partout et 4 – 4 dans le dernier.

Une tempête fait rage et le terrain devient vite impraticable.

Pendant la pause, les officiels procèdent au tirage au sort du lucky loser. Heureux hasard, c’est le perdant du match entre Denis Naegelen et Nicolas Kelaidis qui est tiré au sort … plus besoin de continuer, les deux joueurs sont qualifiés. Et accessoirement le premier match nul du tennis vient d’avoir lieu.

 

Si vous avez d’autres anecdotes, n’hésitez pas à nous les envoyer par facebook et à nous suivre sur les réseaux sociaux 😉

 


Les Déchaînés libèrent le tennis en ville et propose de réserver un terrain près de chez vous en 30 secondes et sans être membre de club. 30 000 créneaux sont proposés chaque mois, vous avez l’embarras du choix !