Information coronavirus
Pour la santé et la sécurité de tous et conformément aux recommandations de la FFT, nos clubs partenaires ont décidé de fermer leurs installations jusqu'à nouvel ordre. Il n'est donc plus possible de réserver de terrains sur Les Déchaînés pour le moment.
En cas de question, n'hésitez pas à nous contacter à l'adresse: experience@lesdechaines.fr.

Comment bien choisir sa future raquette ?

Cette semaine, Les Déchaînésla plateforme qui permet de réserver un terrain de tennis en 30 secondes et sans engagement, ont décidé de vous aider à comprendre la façon pour choisir la raquette qui est faite pour vous. C’est pourquoi, ils vont vous présenter les différents profils de raquettes puis reviendront sur chacune des caractéristiques à prendre en considération lors votre achat. 

I. Quel type de raquette pour quel joueur ?

Pour comprendre en quelques mots les raquettes qui conviendront à certains joueurs, nous allons essayer d’établir différentes catégories de joueurs. Ces catégories nous permettront de distinguer les styles de jeu et les raquettes vers lesquelles diriger son choix :

Pour les véritables débutants :

Un tamis de 645cm2 voire plus grand, qui permettra de générer de la puissance et de contrôler la balle en évitant les bois à répétition ; pour les enfants, ou les personnes n’ayant pas une musculature importante, des raquettes dont le poids est compris entre 250 et 275 grammes sont à conseiller. Pour les débutants assez musclés, il est possible de prendre une raquette dont le poids est légèrement supérieur ; Un plan de cordage en 16×19 est recommandé car très polyvalent ; Un point d’équilibre de 33/34 cm devrait permettre de générer de la puissance facilement pour les débutants et est donc à conseiller.

Pour les joueurs confirmés de 4ème série (de 30/3 à 30) :

Un tamis de 645cm2 sera également conseillé. Il est possible d’envisager de choisir un tamis plus petit, mais il sera nettement plus exigeant, et n’est donc pas à mettre entre toutes les mains. Une raquette dont le poids est compris entre 275 et 290 grammes devrait permettre de trouver un bon compromis entre puissance et maniabilité. Un plan de cordage en 16×19 est également un bon choix si l’on souhaite varier entre puissance et lift. Un équilibre aux alentours de 32,5cm vous permettra là-aussi de profiter d’une maniabilité correcte et d’une puissance intéressante.

Fin de 4ème série et début de 3ème série (30 à 15/4) :

Lorsque l’on commence à jouer à ce niveau, deux catégories de joueurs se distinguent : les joueurs qui arrivent à générer de la puissance par eux-mêmes, qui sont rigoureux sur les jambes et qui bénéficient d’un bon jeu de corps (sans jouer trop avec le bras). Pour ce type de joueurs, ils pourront envisager des raquettes plus exigeantes : un poids de près de 300 grammes, un plan de cordage en 18×20 (qui permettra d’être plus précis mais moins puissant), un tamis en 630cm2 (également plus précis mais moins puissant) et un équilibre plus en manche, vers 31/31,5cm (qui générera moins de puissance et plus de maniabilité).

Fin de 3ème série (de 15/3 à 15) :

Pour les joueurs vraiment confirmés, ils peuvent commencer à se tourner vers une autre catégorie de raquette. Si le modèle en tamis 645cm2, plan de cordage en 16×19, poids à 300 grammes et équilibre à 32cm est très efficace et très polyvalent, il souffrira de quelques lacunes notamment au niveau de la précision. On recommande aux joueurs qui ont déjà un bon niveau et une certaine puissance de se diriger plutôt vers des raquettes aux alentours de 300-310 grammes, un tamis en 630cm2 voire plus petit si vous vous sentez très confiant, un équilibre vers les 31cm et un plan de cordage en 18×20.

2nd série et mieux :

Les joueurs de ce niveau pourront se diriger vers des raquettes plus lourdes encore, et dont le tamis est plus petit (+ de 310 grammes, tamis vers les 620-615cm2). Le plan de cordage sera également de 18×20 et l’équilibre sera en manche.

En résumé, on peut généraliser les caractéristiques d’une raquette de la manière suivante :

-Plus le tamis est grand, plus il sera destiné à des joueurs amateurs ;

-Plus l’équilibre est en tête, plus il conviendra aux débutants car ils manquent généralement de puissance ;

-Moins il y a aura de cordes, plus on aura de puissance, ce qui conviendra donc plutôt aux débutants ;

-Plus le poids est faible, plus ce sera facile à jouer quand on est débutant.

 

II. Les caractéristiques

Il n’y pas de recette miracle pour trouver la raquette qui vous conviendra parfaitement. Avant de choisir la raquette que vous utiliserez pour les années à venir, il y a de nombreux paramètres à analyser qui permettent d’identifier le type de raquette qui vous conviendra. Pour beaucoup d’entre eux, ce sont des éléments auxquels on ne fait pas nécessairement attention, mais qui peuvent avoir un impact important sur les sensations de jeu mais surtout sur la qualité des frappes. Voici quelques informations qui pourraient être utiles afin d’écarter certaines raquettes qui ne seraient pas faites pour vous :

Le poids : c’est l’élément principal que tout joueur de tennis regarde au moment de choisir sa raquette. Le problème est que beaucoup de joueurs ne comprennent pas comment analyser l’influence du poids sur le jeu. Une raquette lourde ne sera pas forcément puissante et à l’inverse, une raquette légère ne vous fera pas nécessairement jouer dans les carrés de services. On peut identifier des groupes de poids, qui permettront de trouver une raquette qui vous convient :

-Les raquettes dont le poids est inférieur à 275g : il s’agira de la gamme de raquette de « débutant » ou joueur loisir. La plupart des amateurs se rendent dans leur magasin de sport favori en ayant en tête qu’ils veulent absolument acheter la raquette de leur joueur préféré (un certain RF pour beaucoup d’entre eux). Toutefois, les raquettes des professionnels ne sont généralement pas adaptées aux joueurs du dimanche. Il est donc primordial de garder à l’esprit qu’acheter la raquette de son idole est très certainement la pire démarche à avoir en tant que consommateur. Si vous tenez absolument à ressembler à votre joueur favori, la quasi-totalité des constructeurs de raquette propose une gamme « light », dont l’esthétisme se rapprochera des raquettes des pros mais dont les caractéristiques en seront très éloignées. Pour revenir sur le poids des raquettes, il est primordial pour un joueur de tennis de pouvoir s’auto-analyser, et de faire preuve de lucidité au moment d’évaluer son niveau de tennis. Faites preuve d’humilité et n’ayez pas peur d’acheter la raquette d’un joueur méconnu d’une marque obscure. Si vous êtes un joueur très occasionnel, n’en ayez pas honte, et dirigez-vous vers la gamme de raquette dont le poids est le moins important. Si vous avez un manque criant de puissance, vous pouvez prendre une raquette un peu plus lourde, mais le risque de blessure sera plus important et rien ne garantit que vous saurez la contrôler ;

-Les raquettes dont le poids est compris entre 275 et 289 grammes : il s’agit d’une gamme de raquette qui permettra de trouver de la puissance plus facilement. Ces modèles seront destinés à des joueurs qui commencent à avoir une une certaine maitrise de leur jeu. Les joueurs en fin de 4ème série (entre 30/3 et 30), et début de 3ème série (15/5) pourront y trouver leur compte. Ces raquettes pourront ne pas convenir aux joueurs « confirmés », car elles manqueront un peu de puissance. D’un autre côté, elles permettront d’éviter les trop nombreuses blessures, de garder en contrôle, et de pouvoir compenser avec le bras lorsque le jeu de jambe manque de rigueur.

-La gamme entre 290 et 300 grammes : à partir de ce poids-là, les joueurs de tennis devront avoir un niveau de jeu « compétition ». Il s’agit des raquettes les plus utilisées, car elles permettent généralement de trouver de la puissance facilement, sans pour autant avoir la sensation que la raquette torture le bras et l’épaule. Elles permettent d’être compétitif et seront destinées aux joueurs aguerris. Ces raquettes seront accessibles pour les joueurs confirmés de 4ème série (30/1-30) et peuvent être utilisés par beaucoup de joueurs dont le classement est supérieur. À partir d’un niveau fin de 3ème série, début de 2nd série (5/6), les raquettes à 300 grammes commenceront à devenir un peu légère. Encore une fois, le poids de la raquette ne détermine pas les sensations mais il s’agit de l’indicateur prioritaire au moment de choisir sa raquette.

-Entre 300 et 310 grammes : ce type de raquette commencera vraiment à être utilisé par des joueurs vraiment confirmés. Les 4ème série et début de 3ème série devront éviter d’utiliser ces raquettes, afin de prévenir les blessures. Il s’agit d’une gamme véritablement compétition, qui permet de pouvoir lier puissance naturelle et contrôle, mais nécessite généralement un travail physique en amont. Un joueur occasionnel se blessera à coup sûr en jouant avec cette raquette sans échauffement particulier et musculation. À partir d’un certain niveau, les raquettes nécessitent véritablement que l’on s’implique sur et dehors du court. Si ce constat est valable à pour la plupart des raquettes, il est d’autant plus vrai quand le poids de la raquette est important.

Au-dessus de 310 grammes : il s’agira d’une gamme quasi-inaccessible pour la plupart des joueurs de tennis amateurs. Appelée aussi gamme « massue », elle concerne les joueurs rigoureux, avec un excellent jeu de jambes, qui pratiquent la musculation et qui s’impliquent pleinement dans le tennis. Il est presque impossible d’utiliser ces raquettes sans se blesser lorsque l’on n’est pas au niveau. Elles sont très exigeantes et la plupart du temps vos coups ne partiront pas, car vous n’aurez ni la musculature nécessaire, ni l’intensité qu’il faut. À vraiment éviter pour une grande majorité de joueurs.

Si le poids est l’élément principal à prendre en considération, il est nécessaire de prendre en compte de nombreux autres paramètres qui auront un véritable impact sur votre jeu :

Il existe différentes tailles de tamis, qui impacteront vos sensations et votre confort de jeu. Nous pouvons les départager en 4 catégories :

-Les grands tamis : supérieur à 645 cm2, qui seront destinés aux joueurs vraiment amateurs, qui n’arrivent pas à générer beaucoup de puissance, qui ne font pas d’énormes efforts au niveau du jeu de jambes, et qui pourront donc compenser leurs manques par l’utilisation d’une raquette très facile à jouer.

-Les tamis moyens/grands, à 645 cm2. C’est le tamis le plus utilisé par les joueurs amateurs, et le plus commercialisés par les créateurs de raquettes. Il permet de générer beaucoup de puissance, du lift et autorise certaines approximations dans le placement. Il est beaucoup utilisé car c’est le plus facile à jouer. Seul petit hic, ce sont des raquettes qui n’offrent pas une précision optimale. Même si c’est un tamis utilisé par beaucoup d’amateurs, de nombreux joueurs utilisent cette taille de tamis, comme Rafael Nadal ou Novak Djokovic.

-Les tamis moyens, à 630 cm2. C’est une taille qui est également beaucoup utilisée par les amateurs, mais concernent les joueurs qui ont tout de même un certain niveau, et qui arrivent à générer de la puissance par eux-mêmes. Elle nécessite également une rigueur importante au niveau des jambes afin de trouver la puissance. À noter que ce tamis, bien que moins puissant de base que le 645cm2, est bien plus précis. On peut générer autant de puissance, mais ce sera plus difficile d’y accéder.

-Les petits tamis, entre 630 et 615 cm2. Il s’agit là d’une gamme de raquette qui devient vraiment difficile à jouer, et qui exclut les joueurs de 4ème série et début de 3ème. À un niveau de fin de 3ème série et au-dessus, ces raquettes sont envisageables mais ne sont pas faites pour tout le monde. Il faut vraiment garder à l’esprit que certaines raquettes ne peuvent pas être utilisées par n’importe qui. Et même si Federer joue avec cette taille de tamis, il n’y a pas non plus des centaines de joueurs pro qui utilisent ce genre de format.

Il existe des tamis encore plus petits, mais nous ne reviendrons pas dessus, car ils ne concernent qu’une infime minorité de joueurs.

L’équilibre est aussi un critère important dans le choix de sa raquette. Le style de jeu est grandement influencé par l’équilibre de la raquette, car il détermine l’endroit où le poids est le plus important. Il y a trois types d’équilibre : le neutre, qui se situe aux alentours de 31,5 cm, l’équilibre en tête, situé à 32cm ou plus, et enfin l’équilibre en manche, inférieur à 31,5 cm. Il peut aller de 28 cm à 35, mais la plupart du temps, l’équilibre est compris entre 30 et 32,5 cm. Il ne faut pas prendre à la légère ces quelques centimètres d’écart, car ils auront un impact important sur votre gestuelle et vos coups.

De manière générale, on peut assimiler des caractéristiques précises à des équilibres :

-Les raquettes équilibrées en manche vont être plutôt orientées « contrôle », généreront moins de puissance naturellement, mais permettront d’avoir une gestuelle plus rapide, et seront plus maniables. Cette maniabilité accrue peut être très utile lorsque l’on est en retard car elle permet de compenser avec le bras les efforts que l’on n’a pas fait avec les jambes. Ce type de raquettes nécessite un bon niveau de jeu, et implique que l’on puisse générer soi-même de la puissance. Elle est conseillée pour des joueurs de niveau 3ème série ou plus et est vraiment déconseillée pour les débutants.

-Les raquettes dont l’équilibre est neutre conviendront à la plupart des joueurs. Ni trop puissante, ni trop en contrôle, elles permettront d’obtenir une polyvalence intéressante, qui permettra d’alterner les types de jeu. Toutefois, il est nécessaire de noter que cet équilibre ne satisfera pleinement ni les attaquants, ni les défenseurs.

-Enfin, les raquettes dont l’équilibre est en tête sont les modèles les plus appréciés des joueurs, car ils permettent d’obtenir de la puissance sans trop forcer. Idéales pour les attaquants, elles seront un peu plus dures à jouer pour les défenseurs, car un peu moins maniables. Une majorité de joueurs professionnels joue avec des raquettes dont l’équilibre est aux alentours de 32cm.

Pour résumer, il n’y pas de bon équilibre pour tous les joueurs, il faut juste être conscient de son style, de ses armes, et de sa vitesse bras.

Un autre facteur à prendre en considération, et qui aura une influence importante, est le plan de cordage. Comme l’équilibre, beaucoup de joueurs pensent qu’avoir 16, 18 ou 20 cordes ne fait aucune différence. Il y a deux principaux plans de cordages : le 16×19 (16 cordes en hauteur, 19 en largeur) et 18×20. En réalité, il en existe une multitude mais les autres types de cordages concernent des modèles assez singuliers, qui ne conviennent qu’à certains profils très particuliers. Je ne reviendrai donc pas sur ces autres plans de cordage. Concernant les deux principaux :

-Le 16×19 est celui qui est le plus utilisé. Il permet de générer de la puissance et de jouer lifté assez facilement. Il est utilisé par tous les types de joueurs, et permet de jouer avec différents styles de jeu.

-Le 18×20 est un plan de cordage plus exigeant, et nécessite d’être plus rigoureux sur les jambes. Il est facile de décentrer avec ce plan de cordage. Il est important de noter que le 18×20 génère moins de puissance, et davantage de contrôle. Encore une fois, il est possible de jouer avec autant de puissance que le 16×19, mais il faudra faire plus d’efforts, notamment sur les jambes.

Dernier petit élément à prendre en compte, et qui a lui aussi un impact sur le joueur, et notamment sur les blessures (tendinite notamment), la taille du manche. Il existe 4 tailles de manches, allant de 1 à 4. Il est possible d’élargir la taille de son manche en installant une coque sur le manche de base. À noter qu’il est très important de choisir la bonne taille de manche.

Pour choisir correctement la taille de son manche, il faut que vous essayiez de tenir avec votre main la raquette, et que vous soyez capable d’insérer un index entre la paume de la main, et les 4 doigts qui tiennent la raquette. Vous pouvez voir ci-dessous le test à faire pour savoir s’il s’agit de la bonne taille de manche.

Il est préférable, si vous n’êtes pas sûr de vous à 100%, de prendre le plus petit manche des deux avec lesquels vous hésitez. Comme précisé précédemment, vous pourrez, dans le pire des cas, mettre un ou plusieurs surgrips (même si ce n’est pas idéal) et/ou une coque ajustable.

Même si tous ces conseils devraient vous permettre de trouver plus facilement une raquette qui vous correspond, on ne peut que vous inviter à tester les raquettes avant de les acheter. En espérant que cet article vous aide à trouver la raquette de vos rêves.


Les Déchaînés libèrent le tennis en ville et propose de réserver un terrain près de chez vous en 30 secondes et sans être membre de club. 100 000 créneaux sont proposés chaque mois, vous avez l’embarras du choix !